Un réseau pour les Zapothèques

Home/Uncategorised @fr/Un réseau pour les Zapothèques

Un réseau pour les Zapothèques

LE MONDE | 25.02.2014 à 12h23 |

Par Frédéric Saliba (Mexico, correspondance)

1222292_3_42cf_les-habitants-de-talea-ont-investi-100-000_bb0971dd65dd5a87b98a02aeb9954e80

A l’approche de Talea de Castro, une localité perdue dans les montagnes de l’Etat d’Oaxaca, au sud du Mexique, le visiteur reçoit sur son mobile un message insolite : « Bienvenue sur le réseau de Talea ! » Délaissée par les opérateurs traditionnels, cette communauté d’Indiens zapotèques a créé son propre réseau de téléphonie mobile.

La plupart des 2 700 habitants de ce village reculé ont longtemps été coupés du monde. « Il y avait des téléphones publics, pris d’assaut et chers, mais rien pour les mobiles. Les opérateurs jugeaient que ce ne serait pas rentable », dit Keyla Mesulemeth, qui administre le réseau communautaire.

« DES TARIFS DÉFIANT TOUTE CONCURRENCE »logo-du-journal-le-monde

Le projet local a été lancé en mars 2013 en collaboration avec Rhizomatica, un collectif d’experts qui milite, depuis 2012, pour l’accès des populations démunies…

Pour lire l’article: Journal Le Monde

By |Categories: Uncategorised @fr, Uncategorised @fr|Commentaires fermés sur Un réseau pour les Zapothèques